Qu'est ce que le TRANSPERSONNEL?

 

 

La psychologie transpersonnelle

 

est une école de psychologie considérée comme la quatrième vague en psychologie (après la psychanalyse, le cognitivo-comportementalisme, le courant existentiel-humaniste).

 

Emergeant avec la pensée de précurseurs comme Carl Gustav Jung et Roberto Assagioli notamment, elle prendra forme au début des années 1970 de la rencontre entre plusieurs thérapeutes, dont Abraham Maslow (cofondateur de la psychologie humaniste) et Stanislav Grof (fondateur de la respiration holotropique).

 

Elle intègre les apports théorico-conceptuels des autres courants de la psychologie en y ajoutant sa spécificité psycho-spirituelle : les données philosophiques et pratiques des grandes traditions spirituelles (religions et chamanisme), ainsi qu’une étude approfondie des états modifiés de conscience.

 

Rejointe dans ses fondements par les avancées de la physique quantique et ses applications, les recherches dans le paradigme de la Nouvelle Conscience, la thérapie transpersonnelle révèle sa puissance dans une approche intégrale qui prend en compte et relie tous les aspects de la manifestation, comme en témoigne le théoricien Ken Wilber.

 

 

Stanislas Grof définit la psychologie transpersonnelle comme « une discipline visant à faire une synthèse de la spiritualité authentique et de la science ».

  

« Le transpersonnel c’est ce qui intègre et transcende l’individualité, relie à soi, aux autres et à l’univers. »

 

Ainsi, le mouvement transpersonnel touche toutes les sphères de l'activité humaine qui peuvent être inspirées par une conception sacrée du monde, telles que le social, le spirituel, l’anthropologie, l’écologie, l’art, le culturel, le scientifique, etc.

 

 

 

Les thérapies transpersonnelles

 

accompagnent des personnes en souffrance ou en questionnement vers une intégration de toutes leurs dimensions (corps, émotions, mental, esprit), à la recherche de leur propre paix intérieure et d’une vie harmonieuse, où elles pourraient trouver leur juste place au sein du monde.

 

Il s’agit de multiples méthodes et outils qui, au-delà de vécus corporels et émotionnels, donnent

une large place à l'expérience de la nature profonde de l'être, la reliance de l’individu à l'univers, et donc à ses ressources infinies.